L’aluminium dans les cosmétiques : nuisible pour la santé ?

cosmetique

Depuis déjà plusieurs années, l’aluminium dans les cosmétiques est sujet à des controverses. Si certains évoquent son aspect inoffensif, d’autres dénoncent son côté nuisible pour la santé. Alors, qu’en est-il vraiment ? Ce métal blanc présente-t-il un réel danger ? Nous avons mené l’enquête !

L’aluminium est-il vraiment toxique ?

aluminium cosmetique

Ce sujet revient régulièrement sur la table. Toutefois, force est de constater que la fabrication de cosmétiques « sans aluminium » présente une nette augmentation. Sachez pourtant que le corps humain ingère une quantité impressionnante d’aluminium chaque jour (plus de 300 fois la dose conseillée).

La toxicité de l’aluminium : confirmé !

Les scientifiques ont noté un haut niveau de toxicité de l’aluminium. Ce dernier est, en effet, pourvu de propriétés néfastes pour l’animal. Une fois ingéré, ce métal présente la particularité de dérégler le système nerveux, mais pas seulement. Il est également néfaste pour la santé des testicules et l’accroissement de l’embryon. D’autres rapports scientifiques ont, en outre, rapporté des maladies osseuses ainsi que des problèmes d’anémie. Pour finir, certains professionnels de la santé incriminent l’aluminium pour accroitre l’Alzheimer et le risque de cancer du sein.

Dans tous les cas, l’aluminium n’est toxique qu’en cas de forte exposition ou d’ingérence. C’est la raison pour laquelle il est important d’éviter les produits qui en referme une grande quantité. Si vous voulez par exemple trouver la meilleur malette maquillage qui soit en matière de make-up, pensez à demandez au distributeur son taux d’aluminium. Vous pouvez également faire des recherches sur le web.

L’aluminium dans les cosmétiques

Malgré sa toxicité, l’aluminium continue d’avoir le vent en poupe et s’invite toujours dans les compositions des produits cosmétiques. Il existe néanmoins des restrictions concernant la dose :
Le dosage du fluorure d’aluminium est notamment plafonné à 0,15% dans les produits d’hygiène dentaire.

Le taux des hydroxychlorures d’aluminium, quant à lui, ne doit pas dépasser les 20% dans les produits antitranspirants.

Cosmebio est pour l’autorisation des silicates d’aluminium

Malgré le degré de toxicité de l’aluminium noté dans les produits cosmétiques, Cosmébio, un label mondial spécialisé dans le cosmétique biologique et naturel autorise pourtant son autorisation. L’association considère en effet que les silicates d’aluminium sont non dangereux pour la santé et approuve ainsi son utilisation.
Il existe toutefois une controverse pourtant sur la pénétration de ce métal dans le corps, ce qui peut être extrêmement nuisible pour l’organisme. Malgré ce fait, il n’y a pas encore d’informations scientifiques exactes concluantes. Actuellement, l’AFSSAPS (l’Agence de sécurité sanitaire des médicaments) est encore en train de mener une investigation approfondie.

Les études plus récentes recommandent qu’une limitation de la concentration à 0,6 % soit incontournable en ce qui concerne les produits antitranspirants étant donné qu’ils sont régulièrement utilisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *